Les matinales du Club 
Indonésie 2014
10 janvier 2014
 9 h 00 - 10 h 30,  75007 Paris 

Sous la présidence de

Christophe Destais, Directeur-adjoint du CEPII et Administrateur-délégué du Club

Intervenants :

 

  • Emanuelle Boulestreau, Chef du Service économique à l'Ambassade de France en Indonésie

  • François Raillon, Directeur de recherche honoraire  au CNRS

  • Hubert Testard, Ministre et Conseiller économique pour l'ASEAN à l'Ambassade de France à Singapour

 

Support de conférence :

 

Photos :

Hubert Testard
Hubert Testard
press to zoom
François Raillon
François Raillon
press to zoom
Emmanuelle Boulestreau
Emmanuelle Boulestreau
press to zoom
Panel
Panel
press to zoom
Christophe Destais
Christophe Destais
press to zoom
press to zoom
Emmanuelle Boulestreau
Emmanuelle Boulestreau
press to zoom
Hubert Testard
Hubert Testard
press to zoom
press to zoom
1/3

Troisième économie en développement d’Asie après la Chine et l’Inde, l’Indonésie a fait des progrès majeurs depuis la crise asiatique dans la maîtrise de ses équilibres macro-économiques, obtenant même récemment l’investment grade de la part de deux principales agences de notation internationales. La croissance indonésienne est soutenue, avec un potentiel de 6%, et résiliente depuis la crise financière de 2008 mais elle présente deux vulnérabilités importantes. A court terme, elle est très exposée à la volatilité des entrées et sorties de capitaux internationaux flottants qui fluctuent notamment en fonction de l’évolution de la politique monétaire américaine, à moyen et long terme, l'Indonésie a un retard préoccupant dans le développement des infrastructures et ses performances en termes de compétitivité sont médiocres.