Club du CEPII

Association de loi 1901

www. leclubducepii.fr

 

Tel : (+33) (0)1 53 68 55 26

Site CEPII : www.cepii.fr

© 2013

Club du CEPII  

  • Gris LinkedIn Icône
Les matinales du Club 
Les Abenomics : un an après
jeudi 23 janvier 2014
 9 h 00 - 10 h 30,  75007 Paris 

Sous la présidence de

Michel de Grandi, Journaliste Les Echos, Département international

Ancien correspondant à Tokyo

Intervenants

 

  • Evelyne Dourille-Feer,

    Docteur en économie, japonologue au CEPII

  • Valérie Niquet, Maître de recherche, Responsable du pôle Asie, Fondation pour la recherche stratégique (FRS)

Support de conférence

 

  • Evelyne Dourille-Feer : Support PPT aux membres

En savoir plus

 

Evelyne Dourille-Feer, Docteur en économie, specialiste du Japon au CEPII

Valérie Niquet, Maître de recherche, Responsable du pôle Asie, Fondation pour la recherche stratégique

Avec son slogan de campagne « Remettre le Japon sur pied », le premier Ministre Shinzo Abe a placé d’emblée la relance de l’économie et, notamment, la lutte contre la déflation, au cœur des priorités. L’originalité de sa politique économique, appelée par les anglo-saxons Abenomics, consiste à tirer trois flèches simultanément : celle de la politique monétaire, celle de la politique budgétaire et celle de la stratégie de croissance. Un an après le démarrage des Abenomics, quels sont les succès, les avancées et les fragilités de cette politique économique ? Les ambitions de Shinzo Abe ne s’arrêtent pas au rétablissement économique mais incluent aussi l’augmentation des capacités de défense du Japon et la normalisation de sa contribution à l'équilibre sécuritaire en Asie. La montée en puissance de la Chine, les tensions maritimes croissantes avec la Chine, les relations diplomatiques tendues non seulement avec cette dernière mais également avec la Corée du sud semblent justifier cette orientation. Début 2014, quels sont les résultats de la politique du Premier ministre et quelles sont les orientations qui se dessinent ?

1/2