LES MATINALES DU CLUB
L’Afrique de nouveau face au mur de la dette ?
Jeudi 3 décembre 2020, 9h00-10h15, Webconférence

Séance présidée par Christophe Destais, Directeur, CEPII

Intervenants

  • Guillaume Chabert, co-président du Club de Paris et chef du service des affaires multilatérales et du développement de la Direction Générale du Trésor

  • Benoît Chervalier, senior banker, Global Sovereign Advisory, et enseignant à Sciences-Po Paris

S'inscrire

Contact

L’initiative "pays pauvres très endettés" (PPTE) avait permis à l’Afrique sud-saharienne de bénéficier d’allègements de dette significatifs au tournant des années 2000 et la croissance économique s'est accélérée dans les années qui ont suivi. Des améliorations notables intervenues dans certains pays, la baisse des taux d’intérêt, dans certains cas, la hausse des prix des matières premières, et l’activisme d’un nouveau créancier majeur, la Chine, ont entraîné une reprise de la dynamique d’endettement durant la dernière décennie. Ce niveau d’endettement élevé mais variable selon les pays (et qui n’est pas toujours connu avec précision) accroît la vulnérabilité des économies africaines pour gérer l’impact de la crise sanitaire alors que la capacité des états à s’endetter dans leur propre monnaie demeure souvent très limitée.

Le G20 et les institutions de Bretton Woods ont lancé au mois d’avril une nouvelle initiative d’allègement « Debt Service Suspension Initiative » (DSSI), reconduite en octobre. Un cadre commun pour le traitement de la dette a été adopté le 13 novembre dernier. Ces initiatives seront elles suffisantes pour éviter le risque d’un retour à la spirale de l’endettement ?

Club du CEPII

Association de loi 1901

www. leclubducepii.fr

 

Tel : (+33) (0)1 53 68 55 26

Site CEPII : www.cepii.fr

© 2013

Club du CEPII  

  • Gris LinkedIn Icône